toile

Plus influent qu’Al Capone, Charles Lucky Luciano est probablement la figure la plus importante de la mafia sicilienne. Il développe sans scrupules les trafics de drogues, d’alcool, et les réseaux de prostitution. Grand patron du syndicat du crime, il gère la mafia à l’échelle internationale, même lorsqu’il est emprisonné ou exilé.

Lucky Luciano est considéré comme le père du crime organisé moderne aux États-Unis.

Deux versions différentes expliquent l’origine de son surnom “Lucky” (le chanceux). La plus romancée explique que Lucky Luciano se sortait miraculeusement vivant des différentes rixes, l’une endommagea une paupière, toujours à moitié fermée. La version la plus vraisemblable indique qu’il misait souvent sur le bon cheval lorsqu’il jouait aux courses.

Filmographie
En 1972, dans le film de Terence Young, Cosa Nostra, Lucky Luciano est joué par Angelo Infanti.
Le réalisateur italien Francesco Rosi a réalisé en 1974 un film biographique, Lucky Luciano, dans lequel il relate la vie du chef mafieux en Italie, après son expulsion. Le rôle principal est joué par Gian Maria Volontè.
Dans le deuxième film de sa trilogie sur la mafia (The Godfather), Francis Ford Coppola met en scène une rencontre des principaux parrains à La Havane et évoque les relations entre le gouvernement cubain de l’époque et le crime organisé.

En 1991, dans le film Les Indomptés (Mobsters, de Michael Karbelnikoff8), le rôle est interprété par Christian Slater.
Andy Garcia l’a également incarné dans le film Les Seigneurs de Harlem de Bill Duke en 1997.

En 2010, Vincent Piazza (en) joue le rôle du Lucky Luciano de l’ère de la Prohibition dans la série télévisée d’HBO Boardwalk Empire, créée par Terence Winter.

affiche film 4
affiche film 5
affiche film 6
affiche film
affiche film 2
affiche film 3